Que ce soit pour des tâches occasionnelles ou un service professionnel, les pinces sont un outil indispensable pour tout bricoleur cherchant à saisir des objets, tirer des clous ou même couper des fils. On retrouve une variété de pinces à choisir, chacune adaptée à des besoins spécifiques. Quels paramètres faut-il prendre en compte avant de passer à un quelconque achat ?

 

Les types de travaux

Travaux sur des fils d’acier ou électriques ? Démonter des meubles en bois ? Le type de travail que vous effectuez doit déterminer votre choix de modèle de pince à acheter, ainsi que le large éventail de fonctionnalités offertes par chaque pince.

Par conséquent, votre achat doit être guidé par une variété de facteurs, tels que le matériau à usiner, la forme à découper ou encore la précision et les performances requises.

 

Les fréquences d’usage

La qualité du travail que vous souhaitez obtenir et la fréquence d’utilisation sont également deux paramètres à considérer.

Alors que les travaux professionnels quotidiens nécessitent des modèles bien spécifiques, les pinces plus polyvalentes, comme les pinces universelles, les pinces à dénuder ou les pinces multiprises, sont plus adaptées aux bricoleurs occasionnels et amateurs.  Vous pourrez en trouver de toutes les sortes sur https://www.racetools.fr/316-pince.

Dans ce cas, pensez à équiper votre caisse à outils du matériel de bricolage nécessaire, un kit de démarrage qui vous permet d’utiliser d’autres éléments souvent nécessaires lors de l’utilisation de pièces polyvalentes.

 

L’ergonomie de la pince

Il est aussi important de choisir un équipement confortable. Étudiez donc son ergonomie en faisant attention à la taille du manche, à la matière des mâchoires, et même là où vous travaillez le plus. Les bons outils sont aussi ceux qui rendent votre travail de bricolage performant et facile.

 

La taille de la pince

La taille de votre outil dépendra de la force avec laquelle vous devez serrer ou couper, mais aussi de la force de vos mains. Les manches longues économisent l’effort. Les petites mâchoires fonctionnent mieux. Par exemple, pour une même pince, le constructeur propose des options de puissance variable de 18 kg à 52 kg pour couper du fil de 3 mm. Il faut donc choisir les pinces en fonction de leur forme, tout en s’assurant de la minutie du travail et de la précision de coupe que l’on souhaite.

 

L’alliage des mâchoires

Le matériau de la mâchoire est important pour la qualité de coupe. L’unité de dureté (en HRC) est le facteur de qualité pour le choix de l’outil. Plus la valeur est élevée, plus le métal est dur, si elle trop élevée, il deviendra cassant. La qualité du mandrin est tout aussi importante. Alliages recommandés : chrome, vanadium et molybdène.

 

Le confort d’utilisation

Le confort du manche et les performances de la pince dépendent de la fréquence d’utilisation de l’outil. N’hésitez pas à choisir des outils de bonne qualité, garantis pour un usage quotidien. Une bonne ergonomie et protection permettent une utilisation continue sans douleur.

 

Les garanties

La plupart des marques garantissent leurs outils à vie, sachant qu’elles sont un partenaire fidèle et exclusif, même si la qualité coûte cher, pensez-y ! Pour les autres marques, la garantie offerte est de un à deux ans.

Pour plus d’actualité, visitez notre site.